Maladies cardiovasculaires

Les maladies cardiovasculaires sont surtout représentées par des cardiopathies ischémiques (angine de poitrine ou infarctus du myocarde) et des accidents vasculaires cérébraux (AVC).

Tous ces problèmes cardiovasculaires peuvent être liés à l’athérosclérose d’un vaisseau :

Des lipides et en particulier du cholestérol se déposent à l’intérieur de la paroi d’une artère, conduisant à la formation d’une plaque d’athérome. Celle-ci diminue le calibre interne du vaisseau, donc l’écoulement du sang.
Une sclérose (durcissement, perte de souplesse de la paroi de l’artère) est souvent associée à la plaque d’athérome, formant ainsi une athérosclérose.
Lorsqu’un petit caillot sanguin se forme brusquement au contact de ces lésions (thrombose), il diminue encore le calibre de l’artère ou la bouche complètement. Toutes les cellules de l’organe qui sont normalement irriguées par ce vaisseau ne reçoivent plus de sang et donc plus d’oxygène. Elles souffrent et meurent si on ne soigne pas le problème très rapidement.
Ceci est particulièrement grave lorsque l’organe irrigué par l’artère est le cœur (angine de poitrine, infarctus du myocarde) ou le cerveau (accident vasculaire cérébral).

L’angine de poitrine ou angor pectoris est un syndrome douloureux traduisant l’insuffisance de circulation sanguine (partielle et transitoire) donc le manque d’oxygénation dans une partie du muscle cardiaque. Elle survient généralement au moment d’un effort physique ou d’une émotion violente.

L’infarctus du myocarde correspond à la lésion de tout ou partie du muscle cardiaque (myocarde) provoquée par la suppression de la circulation sanguine (donc de l’apport d’oxygène par le sang) suite à l’occlusion de l’artère qui irrigue cette partie du cœur.

L’accident vasculaire cérébral (AVC) est une affection brutale du cerveau dont l’origine est vasculaire. Il est dû, dans 80% des cas, à un arrêt de la circulation sanguine provoqué par l’occlusion d’une artère cérébrale (AVC ischémique) ou à une hémorragie provoquée par la rupture d’un vaisseau (AVC hémorragique).

Les facteurs de risque des maladies cardiovasculaires sont : 
·    l'obésité
·    l’hyperlipidémie (hypercholestérolémie, hypertriglycéridémie ou les deux)
·    la sédentarité
·    le stress
·    le tabagisme
·    l’alcool en excès
·    le diabète
·    l'hypertension artérielle.

Voici les mesures hygiéno-diététiques préconisées pour réduire votre risque de maladie cardiovasculaire :

·    diminuez votre apport énergétique global si vous êtes en surpoids
·    limitez votre consommation d’aliments riches en cholestérol et en lipides à forte teneur en acides gras saturés (viandes grasses, charcuteries, fromages, fritures, sauces, beurre, crème, œufs…)
·    privilégiez les matières grasses végétales riches en acides gras poly-insaturés (AGPI) (bien choisir les margarines et les huiles)
·    mangez du poisson, à la place de la viande, 2 ou 3 fois par semaine, car il est peu gras ou riche en AGPI
·    mettez l’accent sur les fibres alimentaires végétales (fruits, légumes, pain, riz, pâtes complets, céréales complètes)
·    augmentez votre apport en vitamines et en minéraux antioxydants, en consommant d’avantage de fruits et légumes
·    limitez votre consommation de café et de thé forts
·    ayez une consommation d’alcool modérée
·    supprimez le tabac
·    pratiquez une activité physique modérée mais régulière, sous contrôle médical
Paiement Sécurisé
Notre Parapharmacie vous livre n'importe où en France
Pharmacie Française
à Lyon 69007