• Pharmacie

GRIPPE ET VACCINATION

dimanche, 25 octobre 2015 12:11
GRIPPE ET VACCINATION

La nouvelle campagne de vaccination contre la grippe saisonnière vient de débuter et se poursuivra jusqu’au 31 janvier 2016.

La grippe est une maladie infectieuse très contagieuse. Bien qu’elle guérisse le plus souvent spontanément, il faut savoir qu’elle peut conduire à de nombreuses complications non négligeables, en particulier chez les personnes fragiles, et qu'elle est responsable d’un nombre élevé de décès chaque hiver. Elle est provoquée par un virus transmis par des particules aériennes quand on éternue ou quand on tousse, et conduit à une atteinte des voies respiratoires.

Un vaccin recommandé

La vaccination reste le seul moyen efficace et sûr de prévention contre la grippe et ses complications.Cependant, la diminution de la couverture vaccinale des populations à risque se poursuit (46,1 % en 2014 contre 48,9 % en 2013). Cette nouvelle baisse concerne en particulier les personnes âgées de 65 ans et plus (48,5 % en 2014 versus 51,9 % en 2013).Pour inverser cette tendance, l’Assurance maladie lance une campagne d'information, avec pour signature "La grippe : pour éviter l’hospitalisation, passez à la vaccination".

Contracter une grippe est plus dangereux que les effets secondaires éventuels du vaccin

Le vaccin n’assure pas une protection à 100% contre la grippe, mais permet de diminuer les risques de complications graves ou de décès. Ce n’est pas un vaccin dangereux. Fabriqué à partir de virus inactivés, il ne peut en aucun cas donner la grippe. Les effets secondaires sont bénins et transitoires (douleur, inflammation au point d’injection, fièvre), et il est bien plus dangereux de contracter une grippe qui risque de se compliquer que d’avoir les effets indésirables du vaccin (retrouvés seulement chez 5-10% de la population vaccinée).

Il est nécessaire de se faire vacciner contre la grippe saisonnière tous les ans. En effet, chaque année, pour être efficace, la composition du vaccin est adaptée en fonction des différents types de virus qui ont circulé l'hiver précédent. Cette année, la composition du vaccin antigrippal trivalent est modifiée. Elle intègre la souche A(H3N2) qui a majoritairement circulé en Europe l'hiver dernier, et contre laquelle le précédent vaccin n'était pas efficace.

Un vaccin pour soi et les autres

Environ 15 jours s'écoulent entre la vaccination et le moment où on est protégé contre l'infection. Il est donc préférable de se faire vacciner rapidement sans attendre le début de l’épidémie ou les premiers froids.

N'oubliez pas ! La vaccination est un acte de responsabilité individuelle et collective. Se faire vacciner, c'est aussi protéger les autres.

Pour rappel, le vaccin antigrippal est pris en charge à 100% notamment pour :

-les sujets âgés de 65 ans et plus,

-les personnes souffrant de certaines pathologies chroniques,

-les femmes enceintes quel que soit le trimestre de la grossesse,

-les personnes obèses ayant un IMC égal ou supérieur à 40kg/m2,

-les professionnels de santé libéraux en contact régulier et prolongé avec des sujets à risque de grippe sévère.

Comme lors des campagnes précédentes, les personnes « non primo_vaccinantes » invitées par l'Assurance maladie peuvent retirer directement le vaccin chez leur pharmacien sur présentation de leur imprimé de prise en charge, et se faire vacciner par un(e) infirmier(e) libéral(e), sans prescription préalable. Sont exclus de ce dispositif les femmes enceintes, les sujets de moins de 18 ans et les « primo-vaccinants », pour lesquels une prescription médicale reste obligatoire.

Par ailleurs, toute la famille peut en profiter car le vaccin est en vente libre chez votre Pharmacien.

En complément de la vaccination, il est important de rappeler aux personnes à risque les « gestes barrières » pour se protéger contre la grippe : lavage pluriquotidien des mains, aération quotidienne du logement, port d'un masque de protection en cas de contact avec un sujet malade,...

Pour vous y aider, vous pouvez consulter le site du Comité d'éducation sanitaire et sociale de la pharmacie française (Cespharm), qui met à votre disposition une sélection d'outils d'information.

Sources :

-Comité d'éducation sanitaire et sociale de la pharmacie française

-Haut Conseil de la santé publique