• Pharmacie
vendredi, 04 avril 2014 15:51

Artichaut

On préconise donc l'artichaut :
  • dans les cas où une augmentation de la sécrétion biliaire paraît souhaitable ou pour relancer une activité hépatique déficiente : suite d'hépatite virale ou d'ictère toxique (médicamenteux, alcoolique, intoxications chroniques accidentelles ou professionnelles),
  • pour contrôler les anomalies des lipides sanguins : taux de cholestérol ou de triglycérides sanguins trop élevé,
  • en association avec d'autres plantes à visée hépatobiliaire (boldo, romarin)
  • contre les troubles dyspeptiques dus à une insuffisance de sécrétion ou d'excrétion biliaire (ballonnement, digestion lente des graisses),
  • comme traitement de la constipation chronique.